En Janvier dernier j’étais en voyage au Myanmar, durant cette aventure je me suis retrouvé dans la région Chin à l’ouest du pays, vers le Bangladesh.  J’ai pu partager le quotidien d’une tribu Muun, l’une des cinq tribus (Muun, Daai, Yin Duu, Ngagah, Uppriu) de la région. La particularité de ces tribus, c’est qu’ils marquent leurs femmes avec des tatouages qui couvrent l’ensemble du vissage. A l’origine de cette tradition, selon la légende, un ancien roi Birman, s’est rendu dans les villages reculés du Chin, à l’époque cette région était réputé par la beauté de ses femmes, à son départ le roi emmena une des belles femmes dans son plais. Après quelques années, la belle femme réussira à s’en fuir pour rejoindre son village natal. De peur que le roi la captura à nouveau, elle se déguisa en se tatouant entièrement le visage… Ainsi la tradition est née, puis transmise d’une génération à l’autre, raconte le vieux conte de fées.

   Le gouvernement birman a interdit officiellement la tradition dans les années 1960 après le coup d’Etat de l’armée. L’état Chin a longtemps été négligé par le gouvernement, c’est l’une des régions les plus pauvres et les plus isolées du pays.  En fait, les habitants du Chin étaient en guerre contre l’état militaire jusqu’en 2012, juste après l’accord de paix et le passage à un gouvernement civil.

  Certaines zones restent largement inaccessibles, c’est aussi ce qui a permit de conserver les traditions locales. Il m’a fallu deux jours pour me rendre au village de Ja Tao. Je me suis dirigé vers le nord de l’état, plus précisément aux  villages de Kampelete et Mindat, où j’ai pu rencontrer des femmes Muun,Yin Duu, et Daai. Puis j’ai eu l’occasion de rester quelques jours  à l’intérieur d’un petit village Muun, nommé Ja Tao un endroit perdu au fond d’une vallée entre les montagnes, voici un aperçu de leurs traditions et de leur mode de vie.

Une femme Yin Duu rencontré près de Kampelet
Une femme Yin Duu rencontré près de Kampelete
Une femme Daai de 88 ans une des dernières à jouer de la flute avec son nez comme le veut la tradition dans son village.
Une femme Daai de 88 ans une des dernières à jouer de la flute avec son nez comme le veut la tradition dans son village.
Une femme Daai de 88 ans une des dernières à jouer de la flute avec son nez comme le veut la tradition dans son village.
Une femme Daai de 88 ans une des dernières à jouer de la flute avec son nez comme le veut la tradition dans son village.
Le village de Ja Tao
Le village de Ja Tao
09012015-09012015-DSC_0100
Un chasseur qui expose fièrement ses trophées .

09012015-DSC_0114

Muun woman

Muun woman

Muun woman

09012015-DSC_0324

09012015-DSC_0157

Ja Tao

Myanmar

Myanmar

Myanmar

Myanmar

Myanmar

Myanmar
Le soir à côté du feu de la cuisine pour rester au chaud.
Myanmar
Un guerrier qui allume sa pipe, puis sa femme en arrière plan qui est en train de servir la boisson local dans une corne de taureau
Myanmar
Un vieux guerrier en train de danser pendant une cérémonie chamaniste.

 

Répondre